Fabrice Argounes

 » Fabrice Argounès est enseignant à l’Université de Rouen (ESPE), commissaire d’exposition et chercheur associé au sein de l’UMR Géographie-Cités.

Il est spécialiste de Géographie politique, d’histoire et d’épistémologie des savoirs cartographiques et géographiques et de Relations Internationales, en particulier pour les « mondes asiatiques ». Il étudie également la cartographie politique. Au sein du laboratoire EHGO, il travaille surtout sur la Géopolitique et l’histoire de la cartographie et des savoirs spatiaux (Asie, Antarctique, Pacifique).

Il travaille également sur la muséographie, comme commissaire de diverses expositions et comme chercheur, en particulier sur la mise en valeur du patrimoine non-occidental, sous toutes ses formes, et sur les modalités relationnelles entre les institutions muséales internationales.

Ses recherches doctorales ont d’abord porté sur l’Australie en Asie-Pacifique et ses travaux portent désormais sur les enjeux politiques, stratégiques, migratoires et environnementaux de l’espace asiatique et Pacifique et du monde subantarctique et antarctique. Il travaille particulièrement sur l’essor des acteurs émergents dans une dimension globale, dont la Chine, et leur vision du monde et de leurs frontières dans la région.

Il enseigne la géographie à l’Université de Rouen Normandie, en particulier pour la formations des enseignants et la préparation aux concours d’enseignement, comme auparavant à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne dans le cadre de la préparation au CAPES et à l’Agrégation. Il est l’auteur de nombreux articles et ouvrages dont Géopolitique de l’Australie, Complexe, 2006, L’Atlas de l’Océanie (codir.), Autrement, 2011, L’Australie et le Monde, PUP, 2016, Théories de la Puissance, CNRS Editions, 2018 et, avec Pierre Singaravélou, l’essai/beau livre Le Monde vu d’Asie. Une Histoire cartographique, Le Seuil, 2018. 
Dans le cadre du programme de recherche en histoire et épistémologie de la cartographie dans les Mondes asiatiques : « Le Monde vu d’Asie », il a été co-commissaire de l’exposition Le Japon et la Mer, une cartographie asiatique, à la Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne en 2015, et de l’exposition Le Monde vu d’Asie. Au fil des cartes au Musée National des Arts Asiatiques – Guimet, en 2018. Il prépare d’autres expositions en France et à l’étranger. »

http://www.parisgeo.cnrs.fr/spip.php?article6838

Image twitter.com/fabricea